Manager une équipe : à chacun son style !

Au micro de Co.théâtre

Le Jeu des Mots | André-Jean Grenier

En une minute top chrono, André-Jean Grenier, co-fondateur de Co.théâtre, nous présente le Jeu des Mots. Un exercice concret appliqué lors des formations sur la posture managériale pour provoquer un moment d’échange et de réflexion sur la manière dont chacun souhaite envisager son rôle de leader.

Félicitations ! Vous venez d’être promu manageur.
Equipe, projets, responsabilités : savoir manager ne s’improvise pas du jour au lendemain. À la recherche de son juste milieu, votre ligne managériale penchera parfois trop d’un côté ou de l’autre… mais la discussion et la pratique vous permettront de devenir un manageur dont vous pourrez être fier.
Depuis 20 ans, André-Jean Grenier accompagne les manageurs en formation à dessiner les contours de leur style de management par le théâtre d’entreprise.

Commençons par le commencement : c’est quoi un manageur ? 

André-Jean Grenier : Vaste question ! Lors de mes formations, j’aime beaucoup faire jouer au jeu des mots, c’est-à-dire demander aux participants s’ils pensent que tel ou tel mot peut être associé au manager. Copain, flic, guide, psy, parent : tous les mots évoqués permettent de susciter le débat et de baliser la posture managériale.

Un manageur a généralement une vision claire de ce qu’il souhaite être ou ne pas être, mais ça ne se reflète pas toujours dans sa pratique. Notre travail de formateur commence alors, afin d’aider les participants à mieux se connaître et oser manager autrement, puis par la suite à définir et forger leur ligne managériale, c’est-à-dire le style de manageur que chacun souhaite devenir.

Être manageur, est-ce que c’est facile ? 

AJG : Devenir manageur n’est pas simple, notamment en raison de ce que l’on peut appeler le fossé de l’engagement. Une personne est souvent promue à un poste à responsabilités managériales en raison de son engagement passé ou à venir, plus important que celui du reste de son équipe… ce qui n’est pas toujours évident à gérer !

« Un manageur a généralement une vision claire de ce qu’il souhaite être ou ne pas être, mais ça ne se reflète pas toujours dans sa pratique »

Quels sont les écueils dans lesquels il faut éviter de tomber lorsque l’on entre dans ses fonctions managériales ? 

AJG : Il faut éviter de chercher à imposer son autorité dès le départ sous prétexte de vouloir se faire respecter, ou à l’inverse chercher à devenir ami avec toute l’équipe. Je conseille plutôt d’adopter une posture du juste milieu et de contrôler ses émotions. Plus facile à dire qu’à faire !

Est-ce que l’on peut être un bon manageur sans être bienveillant ? 

AJG : Je ne pense pas. Tous les collaborateurs attendent désormais de la bienveillance de la part de leur manageur, avant même la reconnaissance au travail ou une valorisation de salaire. C’est tout particulièrement vrai pour les jeunes générations qui aspirent à des méthodes d’encadrement plus flexibles avec une confiance mutuelle.

L’entreprise attend une forme d’autorité de la part du manageur mais également des résultats et un climat de paix sociale, tandis que son équipe attend de sa part un comportement plus humain, bienveillant et dans l’accompagnement. La mission du manageur revient alors à habilement naviguer à sa manière entre ces deux courants de valeurs.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Une formation sur-mesure pour se positionner dans son rôle de manageur, retrouvez le programme : « La posture managériale »

Les temps forts de 2023

Les temps forts de 2023

2023 a été une année de forte croissance, avec plus de 800 interventions, en France et à l'international, une équipe qui s'agrandit et de nouvelles thématiques ! Suivez-nous derrière le rideau de Co.théâtre pour revoir les temps forts qui ont marqué notre année 2023 !...

lire plus