GROUPE FED | Covid19 : Montée en puissance de l'outil digital

Bandeau GroupeFed

Julie Bertoni est Responsable du développement RH pour le Groupe Fed. Elle revient ici sur les interventions de Co.théâtre au sein de son entreprise et aborde également leur gestion interne de la crise du Covid19.

 


Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre entreprise, la structure de celle-ci et vos activités ?

Le Groupe Fed est un cabinet de recrutement international. Le premier indépendant en France à être spécialisé dans divers secteurs comme la finance ou le domaine juridique par exemple. Nous fêterons nos 20 ans l’an prochain et comptons actuellement 370 collaborateurs répartis dans 14 bureaux sur l’Hexagone. Nous sommes également présents en Suisse, au Canada, en Espagne et en Côte d’Ivoire. Pour ma part, je suis responsable du développement RH et m’occupe principalement du recrutement de nos collaborateurs, des formations internes et externes, de la gestion des compétences et carrières ainsi que de la transformation sociale et digitale. Je fais également partie de l’équipe qui travaille sur le sujet de la diversité.

Pourquoi avez-vous fait appel à Co.théâtre ?

En tant que cabinet de recrutement, nous avons une obligation légale de formation à la non-discrimination à l’embauche. Au dela de cette obligation légale, il était important pour nous d’aller plus loin et d’aider nos consultants à travailler sur leur propre biais. C’est pour cela que nous avons fait appel à vous, avec l’équipe Diversité afin d’apporter une plus-value à l’aspect purement juridique de la question. Votre travail aide à la prise de conscience de ses propres stéréotypes et à trouver des outils pour les contrer. Nous avons choisi de faire ces formations sur une journée entière pour les nouveaux collaborateurs et une demi-journée pour les personnes déjà présentes dans l’entreprise auparavant.

Quels ont été les retours de vos équipes ?

Entre les jeux de rôles, les saynètes et les apports pédagogiques, les différents cas de discrimination sont abordés de manière fine et réaliste et nous avons eu d’excellents retours à chaque formation. Le professionnalisme et le talent de vos intervenants aide chacun à déculpabiliser et à trouver les clés pour affronter sereinement ses préjugés.
 

Groupe Fed - Julie Bertoni

Comment votre entreprise a-t-elle réagi aux mesures de confinement dans l’organisation du travail ?

La réaction fut très rapide car le télétravail était déjà utilisé par la moitié de nos collaborateurs. 90% de nos effectifs étaient déjà équipé de tablette et de téléphone portable et donc prêts à aborder pleinement ce changement. Nos outils internes se sont avérés efficaces et nous n’avons pas rencontré de problèmes techniques majeurs. Tous nos bureaux sont dorénavant fermés et 99% de nos collaborateurs sont actuellement en télétravail à temps plein.

Comment vous organisez-vous pour le télétravail ?

Je n’étais pas familière avec le télétravail avant aujourd’hui, car personnellement j’aime beaucoup aller au bureau et travailler avec mes collaborateurs. Maintenant, je garde mes horaires de bureau classique et ma routine habituelle. Les journées s’avèrent parfois plus denses qu’avant le confinement, c’est un équilibre à trouver. Au niveau de mon poste en RH, nous travaillons actuellement sur la digitalisation et assurons des formations en visio (jusqu’4 par jour) en interne pour que tout le monde puisse continuer de monter en compétences. Nous constatons que le digital complète bien le présentiel sans pour autant le remplacer.

Le travail dans l’entreprise vous manque-t-il ? Quelles différences avec votre bureau ou l’open-space ?

Ce qui me manque et je ne pense pas être un cas isolé actuellement, c’est le contact humain, que ce soit au bureau ou en dehors. Je relève un certain manque de spontanéité dans ces nouvelles méthodes de travail à distance.

Comment se déroule la communication avec vos collègues et équipes ? En êtes-vous satisfaite ?

Nous utilisons Zoom pour les réunions et cela se passe très bien, même à plus de 20 personnes. Nous utilisons également Workplace comme outil interne collaboratif et nous avons aussi Fuze comme outil de téléphonie qui nous permet aussi de s’appeler en visio. Concernant la communication en général et afin d’éviter que les collaborateurs se retrouvent isolés ou juste en contact avec leur supérieur direct, nous avons mis en place un système d’échanges informels en visioconférence où les collaborateurs se retrouvent au hasard, pour le petit-déjeuner par exemple. Cela permet à des gens de différents bureaux de faire connaissance et à d’autres de se retrouver !

Profitez-vous de cette période de confinement pour suivre des formations en ligne et découvrir de nouveaux apports théoriques ou techniques ?

Je l’ai beaucoup fait les 15 premiers jours de confinement avec de petits modules pour me guider d’un point de vue pédagogique sur les outils digitaux indispensables aux formations à distance que nous dispensons actuellement.