Mademoiselle Desserts : Apprendre à mieux communiquer pour plus de sécurité

Pour initier une rupture et changer les comportements au quotidien, Patrice Campourcy, Directeur de l'usine Mademoiselle Desserts, est sorti des sentiers battus : il a proposé à ses équipes une formation animée par le théâtre.

Dans quel contexte votre projet a-t-il eu lieu et quels étaient vos objectifs ?

Nous avons organisé cet atelier avec Co.théâtre à l’occasion d’une semaine consacrée à la sécurité dans l’entreprise et plus particulièrement dans un atelier de fabrication.

Pourquoi avoir fait appel au théâtre d’entreprise pour répondre à votre besoin ?

Nous voulions sortir de la formation « classique » pour créer un effet miroir sur nos collaborateurs. Notre but était de les sensibiliser à l’impact de notre communication sur notre sécurité. Nous souhaitions également arriver à initier une rupture pour changer nos comportements au quotidien.

Est-ce que vous pouvez nous raconter l’intervention ?

L’intervention a été préparée en amont en intégrant des collaborateurs à la rédaction des saynètes : ils ont été questionnés par l’auteure et cela a permis d’impliquer efficacement les équipes. Le jour J, 2 comédiens sont venus sur site jouer les saynètes, puis ils ont interagit avec nos équipes pour faire ressortir les impacts d’une mauvaise communication sur leur sécurité. Les collaborateurs ont également participé en jouant des mises en situations. Sur une journée, nous avions constitué 4 groupes, cela nous permettant de faire participer 60 personnes à l’atelier. Les équipes ont été ravies et ont bien pris la mesure de l’effet miroir.

Comment la collaboration avec Co.théâtre s’est-elle déroulée tout au long du projet ?

La collaboration a été simple avec beaucoup d’échanges. Les interviews réalisées en amont auprès des collaborateurs a fait germer la curiosité. Les saynètes étaient très proches de la réalité. Les comédiens étaient accessibles et le dialogue avec les équipes a été très aisé.

Quel bilan dressez-vous de cette intervention ? Avez-vous atteint vos objectifs ?

Nous dressons un bilan très positif de cette intervention. L’atteinte des objectifs n’est pas aisée à mesurer mais le ressenti de tous (équipe et encadrement) est très positif. Nous espérons un effet miroir potentiellement source de rupture dans les comportements et la communication. Au long temps, nous verrons si les objectifs ont été atteints, mais les autres équipes non intégrées à cet évènement sont demandeuses : nous voyons cela comme un bon signe sur l’appropriation par les équipes concernées par l’atelier.

Si vous deviez recommander Co.théâtre, que diriez-vous ?

Une préparation efficace, un échange facile, des formateurs très proches de tous !