Interview de Gwladys Muller - Directrice de Cubiks France

vague bleue

C'est une grande première : CUBIKS s'associe à Co.théâtre sa grande soirée annuelle. Gwladys MULLER, sa directrice, nous explique en quoi les émotions jouent un rôle fondamental au sein de son cabinet de conseil en Talent Management.

Posté le
25 mars 2019 - 11:48

Présentez-nous vos activités. 

Cubiks est un cabinet de conseil en Talent Management, notre but est d’aider nos clients à mieux connaître leurs collaborateurs et candidats, à prédire la performance et à obtenir de meilleurs résultats grâce à des solutions de Talent Management qui comprennent entre autres des questionnaires de personnalité, des tests de raisonnement, des solutions d’évaluation du potentiel… Le tout avec un accompagnement conseil par des spécialistes des thématiques RH.

Comment avez-vous connu Co.théâtre et pourquoi être devenu partenaire de cette soirée Cothé.Lab ?

L'an dernier, j'ai assisté à la soirée annuelle, à titre personnel. J’ai trouvé cela très intéressant et à titre professionnel j’ai fait le lien avec les problématiques que nos clients rencontrent. La communication par le théâtre est un excellent moyen de lever les freins et les craintes des collaborateurs face à une expérience d’évaluation qu’ils ne connaissent pas. Avec une communication appropriée les collaborateurs abordent plus sereinement l’expérience et peuvent en tirer le meilleur parti pour leur développement. C’est pour cette raison qu’en juin 2018 nous avons cocréé une pièce sur le Feedback 360 (un outil au service du développement des collaborateurs), nos clients ont reconnu les situations auxquelles ils avaient dû faire face et ont adoré ce format.

Dans la continuité de ce succès, nous avons souhaité être partenaire de la soirée Cothé.Lab, d'autant plus que les émotions, sont un sujet au cœur de la vie des salariés dans les entreprises.

Que vous inspire le théâtre en entreprise ? 

L’utilisation du théâtre représente pour moi une nouvelle forme de communication interactive et impliquante. Deux éléments nécessaires pour capter l’attention d’un public de plus en plus sollicité par le monde qui l’entoure.

« Travail et émotions : le grand chantier » est le thème de notre grande soirée cette année, en tant qu'expert des comportements en entreprise, quelles évolutions percevez-vous sur la place des émotions dans la vie professionnelle ?

La dimension émotionnelle a toujours été au cœur des modèles théoriques de la personnalité et des comportements notamment au travers de la stabilité émotionnelle.

Ce que nous constatons, c'est que cette dimension émotionnelle est de plus en plus présente, en réponse à des environnements de travail qui évoluent plus rapidement, où il faut faire preuve d’agilité et d’adaptabilité. Désormais quasi tous les projets d'évaluation ou d'accompagnement des collaborateurs comportent une composante sur la dimension émotionnelle. Par exemple notre questionnaire de personnalité PAPI, qui a été entièrement repensé il y a cinq ans, comporte maintenant des dimensions comme l'optimisme, la sérénité et la résilience.