Communiquer sur le fait religieux

vague bleue

Le fait religieux en entreprise est un sujet récurrent dans les médias actuellement. Au-delà des constats, les solutions pour gérer ces situations sont rarement évoquées. C’est pour répondre à ce besoin que le partenariat entre Inagora et Co.théâtre est né : quels outils proposer aux entreprises, aux manageurs et aux équipes RH pour gérer sereinement le fait religieux en entreprise ?

Posté le
28 septembre 2017 - 11:53

Philippe Humeau, consultant formateur chez InAgora et expert du sujet, dresse un portrait des enjeux pour les entreprises et évoque les solutions pour s’en emparer.

Vous intervenez sur le terrain, quels sont pour vous les grands enjeux présents en entreprise ?
L'un des principaux enjeux auxquels certaines entreprises sont confrontées réside dans la conjugaison entre performance de l'organisation et aspirations individuelles des membres de leurs équipes. Un certain nombre de salariés souhaitent en effet pouvoir concilier leur activité professionnelle d'une part et l'observance de certains préceptes de leur religion d'autre part.

Une partie de la problématique tient au fait que les entreprises n'ont pas l'habitude de gérer des questions religieuses dans le cadre de leur activité. Cette question religieuse surgit de manière à la fois inattendue (et récente) et parfois sous des formes qui apparaissent inacceptables (manifestations irrespectueuses, expressions communautaristes). Pourtant toutes les manifestations du religieux en entreprise ne s'expriment pas de manière inacceptable. La plupart des salariés souhaitent pouvoir concilier travail et pratique religieuse sans prosélytisme ni ostentation. Ces salariés soulignent notamment le bien-être et l'effet positif sur leur relation au travail que suscite la possibilité de vivre leur foi au travail (cf. l'étude réalisée par InAgora sur ce sujet en 2015 : inagora.fr/publications).

L'entreprise a souvent du mal à appréhender ce sujet, à le penser, à distinguer le fait religieux lui-même de la forme dans laquelle il s'exprime (parfois marquée par l'incivilité) afin d'apporter des réponses construites. Sans doute parce que la plupart d'entre elles croient que la neutralité religieuse doit légalement prévaloir en entreprise.

Un autre enjeu majeur pour l'entreprise est de s'assurer que les manageurs soient en capacité de gérer le fait religieux, en s'appuyant davantage sur un cadre de référence établi par l'employeur, qu'en se basant sur ses représentations et opinions personnelles sur le sujet. 

Quelle est votre approche pédagogique pour aborder le fait religieux en entreprise ?
D'abord nous rappelons le cadre juridique qui s'applique en France dans le secteur privé (liberté religieuse limitée de manière justifiée et proportionnée) et invitons les entreprises à penser la gestion du fait religieux comme un phénomène qui aura tendance à se développer à l'avenir. Sans que cela d'ailleurs ne prenne nécessairement des formes ostentatoires et communautaristes.

Nous invitons les entreprises à construire un cadre de gestion sur lesquels les manageurs pourront s'appuyer pour gérer au quotidien.

Nous insistons sur l'importance de former les manageurs non seulement au cadre juridique et aux outils de gestion créés par l'entreprise, mais aussi à la prise de conscience de leurs représentations et biais cognitifs en la matière, afin de pouvoir appréhender la question religieuse, entrer en dialogue avec le salarié et finalement faire appliquer la politique de l'entreprise. Le dialogue, s'il s'appuie sur des principes clairs et connus par le manageur, permet de préserver l'esprit de bienveillance qui est nécessaire au maintien de relations sociales respectueuses et du vivre-ensemble dans l'entreprise. 

En quoi le théâtre est pertinent et complémentaire pour vous ?
Le spectacle « Il était une foi... », écrit par Co.théâtre, met en scène avec humour et émotions des situations du quotidien professionnel. Cela permet de créer une adhésion rapide à la thématique traitée. L’effet miroir des situations jouées lors des spectacles favorise les prises de conscience, sans stigmatiser les participants.

 

"spectacle fait religieux en entreprise"

Spectacle "Il était une foi..." - extraits.

Le théâtre permet de travailler sur les représentations personnelles, les a priori, les stéréotypes et préjugés qui sont à l'œuvre en chacun d'entre nous. Ces biais cognitifs sont à la fois inhérents au fonctionnement de notre mental et en même temps préjudiciables à la posture dialogale (que nous recommandons) et au traitement adéquat des questions sensibles.

Pour être plus spécifique, nous apprécions tout particulièrement, chez InAgora, la collaboration avec des comédiens professionnels qui excellent dans les ateliers de mise en situation et de jeu de rôle. En effet, notre pédagogie pour l'acquisition de postures managériales adéquates à la gestion apaisée et professionnelle du fait religieux en entreprise, repose en grande partie sur ces ateliers qui favorisent l'expérimentation et les prises de conscience chez les stagiaires.